Voyage île Maurice
14-09-2021 à 18:37

L’île Maurice : à la découverte d’une île épicée et colorée sous le soleil des tropiques…

L’île Maurice est située au sud-ouest de l’océan Indien, dans l’archipel des Mascareignes, à 160 kilomètres à l’est de l’île de la Réunion et à 920 kilomètres à l’est de Madagascar. L’île Maurice est une île volcanique couvrant une superficie de 1865 km². Les côtes longues d’environ 330 km sont presque entièrement entourées de récifs coralliens. Le relief comprend un vaste plateau central culminant à 600 m d’altitude, où se trouvent des forêts subtropicales, rivières et cascades. Ce plateau comprend trois chaînes de montagnes. De ces chaînes s’élèvent plusieurs pics : Le Piton de la Rivière Noire (828 m), le Pieter Both (823 m) et le Pouce (812 m).     Si celle qui fut naguère l’«Isle de France» a gardé des traces des aventures coloniales hollandaise, française puis britannique. C’est néanmoins la civilisation indienne qui influence aujourd’hui le plus sa culture.   

Plages de sable fin, mer turquoise et lagon bleu, le pays paradisiaque offre également au regard des voyageurs de vertes terres sucrières. Les tiges de fleurs de canne qui s’élèvent au-dessus des champs à perte de vue ondulent au gré des brises océanes. Héritière d’un passé où conquêtes, migrations et diplomatie se sont entrechoquées, l’île Maurice est davantage qu’un voyage : c’est une rencontre. Rencontre avec un peuple arc-en-ciel, métissé au fil des ans par les influences africaines, orientales et occidentales. Aller à la découverte des Mauriciens, c’est s’imprégner de saveurs, de couleurs et de senteurs. 

Ici à l’île Maurice, il faut savoir prendre son temps… Pause flânerie dans les marchés colorés où marchands créoles et indiens vendent des épices odorantes, des herbes médicinales et des saris soyeux. Pause gourmande aussi, car la gastronomie indienne, chinoise et créole transforment les produits tropicaux (fruits, légumes, poissons et crustacés) en des mets délicats et savoureux dont les papilles se souviennent longtemps.   

Port-Louis, la capitale et port principal de l’île Maurice. Fondée par le gouverneur français François Mahé de La Bourdonnais en 1735, la rade de Port-Louis s’étend au pied des montagnes qui la protègent en formant autour d’elle un arc de cercle. C’est une ville multiculturelle où se côtoient harmonieusement cathédrales, mosquées, temples hindous et pagodes.   

Le Jardin de Pamplemousses, à 11 kilomètres au nord de la capitale, est connu des botanistes de toute la planète. Il doit son nom à l’agrume introduit sur l’île par les Hollandais. L’importante collection de plantes indigènes et exotiques qui y poussent, comme les nénuphars géants Victoria Amazonica, les centaines espèces de palmiers, des bambous, du raphia, des banians et aussi des épices en grand nombre. Ce grand jardin végétal attire les curieux du monde entier. Le tallipot ou palmier géant est notamment d’un intérêt particulier : la légende veut qu’il ne fleurisse qu’une fois tous les soixante ans avant de mourir.

La maison Eureka, habitation créole, a été construite dans une réserve naturelle en 1864. C’est l’une des plus belles demeures de l’époque coloniale située à Moka. Elle compte plus de cent portes et fenêtres et de splendides meubles du siècle dernier.   

Les terres colorées de Chamarel, accessibles par une route sinueuse à partir de Case Noyale. Il s’agit d’une colline et d’ondulations de terrain de couleurs contrastées, les parcelles de bleu, vert, rouge et jaune étant constituées de cendres volcaniques contenant des oxydes minéraux. Les chutes voisines de Chamarel émergeant de la lande et la végétation naturelle sont d’une beauté surprenante.

Pour une incursion dans le temps, visitez aussi sur les hauteurs de Mahébourg la biscuiterie Rault ouverte en 1870 où l’on fabrique toujours des biscuits de manioc selon de vieilles recettes familiales. Au sud de l’île Maurice, près de Rivière-des-Anguilles, au cœur des bambous, des palmiers et des bananiers, vous aurez la joie de découvrir en toute sécurité La Vanille, Réserve des Mascareignes, au coeur d’une faune exubérante. L’élevage de crocodiles, les tortues géantes en liberté et les collections de papillons raviront petits et grands.

Situé dans le cadre magnifique de la Rivière-Noire, sur une superficie de 250 hectares, le parc de Casela World of Adventures abrite plus de 1 500 oiseaux de 140 espèces. On y trouve des oiseaux venant des cinq continents, mais l’attraction principale est le pigeon des mares (pigeon rose), un des oiseaux les plus rares au monde. Les bassins de poissons, les tortues, les singes, les lémuriens, les faisans, les lions, les léopards, les tigres du Bengale et les autruches sont les autres attractions de cet endroit très visité.

Le Trou-aux-Cerfs, situé sur les hauteurs de Curepipe est le cratère d’un volcan éteint. Il est profond de 85 mètres et large de 180 mètres. Du sommet, on aperçoit une grande partie de l’île Maurice.

Guide touristique en PDF de 67 pages pour découvrir autrement la destination île Maurice en totale immersion.

Le guide touristique le plus complet sur l'île Maurice pour réussir votre voyage à Maurice.

Achetez et téléchargez ici le PDF pour 5,90€